Etudes d'impacts faune flore

  • Imprimer

etude-impact Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

Le CPIE Val d’Authie intervient dans le volet patrimoine naturel de ces études.

La clé de ce travail étant, outre la bonne compréhension du projet, un travail de terrain le plus complet possible réalisé aux bonnes saisons par une équipe pluridisciplinaire de salariés permanents sous la responsabilité d’un coordinateur référent du projet au sein du CPIE.

Le but de l’Etude d’Impact est de prévoir vos aménagements en anticipant leurs impacts sur l’environnement pour que le projet soit conforme aux réglementations.

Le CPIE Val d’Authie se propose de réaliser le dossier réglementaire d’étude du territoire dans l'ensemble des domaines que regroupe le terme environnement : qualité de l’eau, de l’air, des sols, bruit, biodiversité, paysage et intégration paysagère...


Méthodologie :

1- Pré-diagnostic :
Basé principalement sur une étude bibliographique très approfondie, la consultation des bases de données, des acteurs locaux et des journées de terrain (en fonction de la superficie du projet), le pré diagnostic doit permettre de découvrir le potentiel écologique du site et d'adapter en conséquence notre travail de terrain dans l'état initial, notamment vis-à-vis des espèces patrimoniales remarquables susceptibles de fréquenter le site (adaptation des relevés aux périodes propices aux observations).
 
2- Etat des lieux environnement :
Le but est de comprendre l'utilisation du site par la faune et la flore. Basé sur un travail de terrains adapté comportant des passages à différentes saisons par différents spécialistes du CPIE (avifaune, chiroptères, botanistes...). Il permettra de connaitre les espèces présentes et fréquentant le site : pour la reproduction, l'alimentation, etc. L'état des lieux permet d’aboutir à une analyse des sensibilités du site et à la définition des enjeux écologiques à partir des listes rouges, des protections réglementaires...
 
3- Evaluation des incidences et des impacts :
Cette partie fait ressortir l'impact que le projet aura sur les espèces et les habitats à enjeux du territoire concerné en croisant notre compréhension du projet et notre analyse des enjeux.
 
4- Elaboration des mesures de suppression, réduction et compensation du projet :
Dernière partie de l'étude d'impact, les mesures définies doivent permettre de réduire les impacts décrits dans la partie précédente. Les mesures de suppression (ex. : modification de l'emprise pour éviter un secteur sensible), de réduction (ex. : maintien de haies dans une zone défrichée) ou de compensation (ex. : création d'un habitat similaire à l'habitat détruit par le projet) doivent permettre l'implantation du projet tout en garantissant le maintien des qualités écologiques du territoire concerné à court, moyen et long terme.

Renseignements supplémentaires :

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Laurent CHOCHOIS au 03 21 04 05 79 ou par mail à contact@cpie-authie.org