Evaluation Label CPIE

  • Imprimer

 

label titreLe label « Centre permanent d’initiatives pour l’environnement » (CPIE) est fondé sur une dizaine de critères, socle commun à tous les CPIE.
Il est attribué pour 10 ans renouvelables exclusivement à des associations.

De création interministérielle en 1972, le label CPIE est géré par l’Union nationale des CPIE depuis 1982. CPIE est une marque déposée à l’Institut national de la propriété industrielle.

Dans le cadre de la démarche de confirmation du label, le CPIE Val d’Authie a obtenu la validation de ses objectifs à 3 ans lors du Conseil d’Administration de l’Union Nationale qui a eu lieu le 24 juin en Corse.

 


Pourquoi s’engager dans cette procédure ?

Le 25 juin 2009, lors de son Assemblée Générale, l’UNCPIE a décidé d’appliquer de nouvelles dispositions sur le label CPIE :

  • les critères du label évoluent
  • la durée d’attribution du label est réduite à 10 ans
  • un dispositif d’évaluation est créé.

Pour répondre au nouveau Règlement Intérieur de l’UNCPIE, le CPIE Val d’Authie a décidé de mettre en oeuvre cette démarche lors de son Conseil d’Administration du 20 mai 2010 et de son Assemblée Générale du 2 juin 2010.
Ainsi, notre CPIE s’est engagé à réaliser les 5 premières étapes du dispositif d’évaluation commun au réseau sur la période de septembre 2010 à février 2011.


Quel est l’intérêt du dispositif d’évaluation ?

Pour l’UNCPIE, le dispositif présente plusieurs opportunités :

  • opportunité de veiller en permanence à l’état de santé du CPIE, à la bonne application de son projet associatif
  • opportunité d’appliquer une démarche interne de Développement Durable
  • opportunité pour animer la vie associative du CPIE (mobilisation des bénévoles, des dirigeants et des salariés ; appartenance au réseau).

En quoi consiste ce dispositif d’évaluation ?

La démarche imposée par l’UNCPIE repose sur les points suivants :

  • définir des objectifs de progrès validés par l’UNCPIE pour 3 ans,
  • définir des indicateurs et des moyens mobilisés pour chaque objectif,
  • s’auto-évaluer pour vérifier l’atteinte des objectifs.

L’UNCPIE apporte un appui au CPIE par le biais de sa mission technique de gestion du label et d’un référent de la commission des labels, avec qui un dialogue doit s’instaurer.
Elle valide la démarche de progrès lors d’un Conseil d’Administration.

L’évaluation porte sur 6 critères et se décompose en 6 étapes :

Etape 1 : formalisation de la démarche
Une note descriptive de la démarche fixant le cadre méthodologique et dressant une feuille de route a été transmise à l’UNCPIE le 1er septembre 2010.
La démarche a été présentée aux salariés le 6 septembre 2010 et aux administrateurs lors du CA du 20 septembre 2010.

Etape 2 : réalisation d’un état des lieux
Un document Etat des lieux respectant le guide de rédaction a été rédigé par une salariée puis soumis à l’ensemble de l’équipe qui l’a complété. Il a ensuite été validé en CA le 3 décembre 2010 puis transmis à l’UNCPIE le 17 décembre 2010.

Etape 3 : identification des points forts et des points faibles
Les points forts et points faibles ont été listés pour chaque critère défini par l’UNCPIE :

  •  l’ancrage territorial du CPIE
  • les domaines d’activités (sensibilisation et éducation de tous à l’environnement et accompagnement des territoires)
  • les modes d’agir (chercher, développer, transmettre)
  • l’intérêt général de l’association
  • la maîtrise de l’équilibre financier
  • un fonctionnement répondant aux principes du Développement Durable.

Ce tableau points forts / points faibles été transmis à l’UNCPIE le 7 janvier 2011.

Le Directeur, le Président et la salariée chargée de cette démarche ont eu une réunion téléphonique avec l’UNCPIE le 26 janvier 2011, ce qui a permis de pousser la réflexion et de contribuer à la rédaction de l’étape suivante.

Etape 4 : construction d’un diagnostic général
Deux diagnostics ont été réalisés : un diagnostic interne (forces et faiblesses) et un diagnostic externe (opportunités et menaces) croisant tous les deux l’approche globale (état des lieux) et l’approche analytique (points forts / points faibles).
Une matrice MOFF (Menaces – Opportunités / Faiblesses – Forces) a ainsi été élaborée. Elle a été adressée aux salariés pour compléments. Puis elle a été présentée aux administrateurs le 18 février et envoyée à l’UNCPIE le 25 février 2011.

Etape 5 : définition d’objectifs de progrès
Des objectifs de progrès (orientations pour 3 ans) ont été rédigés à partir de la matrice MOFF.
Le tableau d’objectifs a été proposé aux salariés pour amendement le 10 février 2011. Il a ensuite été présenté en CA le 18 février et transmis à l’UNCPIE le 25 février 2011.
Une seconde réunion téléphonique avec l’UNCPIE a eu lieu le 9 mars 2011, suite à quoi les objectifs ont été retravaillés à plusieurs reprises pour passer en Commission des Labels en juin 2011.
Suite à l’accord passé entre le CPIE Val d’Authie et l’UNCPIE sur ces objectifs de progrès, nous avons pu démarrer le 1er cycle d’évaluation sur la période 2011-2014, à compter du 24 juin 2011 (voir les objectifs en dernière page).

Etape 6 : Evaluation
Pendant les 3 premières années, nous avons évalué de façon continue la conformité, l’efficience et la cohérence des objectifs. En fin de cycle 1, nous avons vérifier si les objectifs ont été atteints totalement, partiellement ou non atteints et nous en avons tirer des conclusions.Nous avons alors rédigé un rapport d’évaluation et de nouveaux objectifs (à trois ans) qui ont été validés en CA puis transmis à l’UNCPIE pour entrer en cycle 2 (2014-2016). Ces derniers ont été validés en juin 2014.


 

Nos objectifs pour 2014-2016 ?

Pour les trois années à venir le CPIE a repéré 3 grands enjeux : redonner vie à notre « CŒUR » ASSOCIATIF, adapter le modèle économique au projet de développement associatif et être reconnu comme Centre de Ressources de Territoire et plateforme d’initiatives.

Pour y répondre, nous avons défini cinq objectifs de progrès.

OBJECTIF 1 : Développer l’engagement bénévole au sein des actions du CPIE et encourager le passage à l’acte autour de la connaissance et la protection de la biodiversité ordinaire. Cet objectif comprend des actions de sciences participatives, de chantiers participatifs et la mise en place d’une formation Guides Nature Patrimoine Volontaires.

OBJECTIF 2 : Ancrer la démarche de progrès interne.

Il s’agit ici de mettre en œuvre un plan de communication et d’améliorer la vie bénévole.

OBJECTIF 3 : Assurer une veille stratégique sur le territoire.

Ici, il conviendra de veiller davantage sur l’évolution des financements et de consolider les partenariats.

OBJECTIF 4 : Développer les partenariats territoriaux avec le monde économique.

Cet objectif prévoit le développement de l’Espace Action Nature, la participation aux enjeux de développement touristique, le développement d’actions partenariales avec les entreprises, le développement d’actions éco-citoyennes avec les acteurs économiques et l’alimentation d’une base de données naturalistes.

OBJECTIF 5 : Fonctionner comme un Centre de Ressources du Territoire.

Pour ce dernier objectif, le CPIE veillera à être reconnu comme acteur de la vie associative, développer l’axe santé / environnement, développer expertise et diagnostics partagés sur les enjeux de trame verte et bleue et de risques majeurs.


Document(s) en téléchargement :

logo pdf 100px Démarche Label CPIE - Evaluation Cycle 1 (2011-2013) : Télécharger le PDF

logo pdf 100px Démarche Label CPIE - Evaluation 2014 : Télécharger le PDF


 

Renseignements supplémentaires :

Pour plus d'informations, vous pouvez vous rendre sur : http://www.cpie.fr/spip.php?rubrique45

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Catherine DOUCHIN au 03 21 04 05 79 ou par mail à catherine.douchin@cpie-authie.org


Galerie Photos :